À propos

Qui sommes-nous ?

Espace Santé Trans (EST) est une association loi de 1901. Elle rassemble des militant-e-s et professionnel-le-s de santé trans et cisgenre*, sensibilisé-e-s aux différents besoins et difficultés rencontrés par les personnes trans en matière d'accès à la santé.

Les fondements du projet associatif

Le projet Espace Santé Trans est né du constat que les conditions d'accès aux soins pour les personnes trans en France restent largement insatisfaisantes. Face au corps médical comme dans la société en général, nous demeurons en effet confronté-e-s à une vision psychiatrisante des transidentités, à des préjugés et des discriminations et à une méconnaissance de nos problématiques.

Ces barrières se manifestent tant en matière d'accès à une prise en charge en lien direct avec les parcours de transition (hormonothérapie, chirurgies...) qu'aux actes médicaux quotidiens.

En découle la difficulté de bénéficier d'un suivi adéquat dans tous les domaines liés à la santé : renoncement aux soins et prises de risque en sont des conséquences.

Nos objectifs, notre démarche

Pour EST, la santé des personnes trans est donc un enjeu de santé publique qu'il est urgent de promouvoir par le biais de la facilitation de l'accès aux soins dans un cadre respectueux des personnes, sans jugement sur les décisions et les parcours de vie de chacun-e.

Ainsi, l'association Espace Santé Trans a pour objectif d'améliorer l'accès des personnes trans à la santé, dans son acception la plus large.

Enfin, le projet s'inscrit dans une démarche de santé communautaire : expertes de leur propre santé aux niveaux individuel comme collectif, les personnes trans participent aux réflexions sur les problèmes qu'elles rencontrent en la matière, à l'identification des besoins et à l'élaboration des actions mises en œuvre par l'association et ses partenaires.

Nos principes

Le projet est fondé sur des principes partagés par les membres de l'association et qui traversent l'ensemble des actions que nous menons, de leur conception à leur mise en œuvre :

  • la reconnaissance et le respect de la pluralité des parcours de vie des personnes trans ;
  • le respect de l'autodétermination des personnes trans : chaque personne doit pouvoir choisir son parcours et son suivi médical (soutien psychosocial ou non, traitement hormonal ou non, chirurgie(s) ou non…) ;
  • l'opposition à la psychiatrisation des transidentités ;
  • pour une prise en charge accessible à tou-te-s, notamment aux personnes ayant le moins de ressources (qu'elles soient financières ou autres).

*cisgenre : personne dont l'identité de genre correspond au sexe/genre qui lui a été assigné à la naissance.